34 views
0

Altered carbonDans un monde où Altered Carbon ouvre une porte : vous pouvez changer de peau (le contenu) et être éternel dans le renouvellement de cette condition. Un petit détail vous échappe, vous devez garder votre moelle épinière intacte car finalement votre mémoire, que dire, votre âme (contenant) est scannée par ailleurs dans un système de données courtes.

Altered Carbon mêle habilement donc sciences fiction et cyberpunk où on retrouve les codes du cyberpunk désormais traditionnels. Dans un univers régit par la réincarnation continue, l’action et les combats mènent Takeshi Kovacs (le héros, dont le nom d’acteur est Joel Kinnaman) a être “remis en service” 250 ans après son meurtre dont il purgeait la peine en prison. Racheté par l’homme le plus riche du monde, un contrat pèse sur sa tête dans la finalité est la liberté.

Donc mécaniquement, vous êtes dans la peau de Takeshi en route vers une enquête pour trouver un certain Kellys à mi-chemin entre un GTA V et un jeu d’action aventures SF sombre, désormais vous avez le choix  : vous arrêtez  sur une pute ou (que disons nous une femme) tracer votre chemin en dépit de la police. Altered Carbon est donc issu de la génération Ghost in the Shell, par ailleurs un cyborg dans l’âme presque capable d’avoir une force surhumaine.

La deuxième saison est donc annoncée par Netflix, on peut retrouver le goût de Masamune Shirow,  dont les illustrations ont pour but largement de  piquer l’œil futuriste. Voici donc le deuxième trailer annoncé par Nteflix :

Altered Carbon est annoncé en contrat pour une deuxième saison,  et la première comprend dix épisodes. Action ! les critiques spectateurs  sont bonnes ce n’est pas pour rien ! Mais pourquoi ils ont changé l’acteur principal ! Aucune information la dessus !

About author
Claire Gozen

Claire Gozen

Passionnée par l’horreur depuis l’enfance, j’ai vu mon premier film très - trop ?- jeune. Que ce soit au premier ou second degré, mon amour pour "le côté obscur" s’est étendu progressivement aux jeux vidéos (Resident Evil, Silent Hill...), aux atmosphères post-apocalyptiques ou glauques (l'incontournable HP Lovecraft) ou encore aux jeux de plateau (Les demeures de l'épouvante...). Je satisfais mes envies créatrices via la photographie Urbex, le dessin, et - accessoirement - par une dévotion totale à l'écriture d'articles sur votre site de Dark Culture préféré ! Artiste Ouverte sur le monde

Your email address will not be published. Required fields are marked *