163 views
0

Dark culture

Murmurer au coin d’une cheminée mal éclairée, tamisée vous donne –t-il des frissons lorsque vous aborder le thème des fantômes ? Avez-vous les poils qui se dressent à l’écoute de ces contes pour effrayer les enfants ? Avez-vous peur du noir ? de la forêt ? des tombes ? qu’est-ce qui pourrait se réveiller ici-bas ? Marcher vers vous sans aucune raison ni sentiment humain pour vous dévorer ? Les démons sont partout surtout dans vos rêves : vous êtes-vous déjà éveillé le corps paralysé ? Avez-vous ressenti une peur dans le ventre, une sensation de terreur ? Un aspect viscéral qui vous lie les boyaux, vous enfonce et vous oppresse jusqu’à la gorge ? D’où cela vient –il ? Les extra-terrestres plus proches de la réalité que l’on ne le pense ? La menace est partout autour de vous, un démon violeur intrusif ? Mais en réalité la Dark Culture c’est quoi ?

Partie 1 : Dans les Arts

Au cinéma et dans les séries

evil dead 3

Evil dead 3

Game of thrones

Game of thrones

Se lever la matin de  bon pied c’est bien pour entendre les Dark News aux informations !  Dark Culture avez vous dit ? Me Que font font les années 80/90? Bah elles visitent l’espace ! Exemple dans V le visiteurs Jane Badler que devient -elle ? Entre Arabesque et the Curse y a une  marge ?! Cette Bande annonce ne me  plait pas mais j’irais la voir,  malgré un profond détachement pour cette partie du Japon. Je suis suis  honorée de vous rencontrer !   Navrée mes frères de rédaction, hélas notre active a chosai un rôle très connu qui n’est autre qu’elle même !. Que penserons nous de Jodie Foster, Une carrière fulgurante pour une une blonde à double tranchant coloré, le sabre lui sied  véritablement  ! Elle a tout même été le phénomène  précurseur à Dana Scully à X-Files  et finalement la seule évolution fut la médecine  médicolégale. Un Bonus Pour Chris Carter Carter à l’époque on suppose.   Ensuite la Série Buffy contre les vampires a su créée ses passions sans rappeler une mystification ridicule poussée au burlesque  ! Sans le come back 90 rien n’est possible. Cependant récemment on pensera à la série the walking dead ou encore Salem, qui relèvent la barre vers le haut.

 

Dans les manga, les BD et les comics

Berserk

Berserk

Elric

Elric le rouge

Il suffit de peu de recherches sur le net pour se faire une première idée sur la Dark Culture. Principalement associée à la musique, l’essor des autres arts ne pouvait pas passer à côté. Littérature et BD (dans son ensemble) ne font pas exception!

Mort, tristesse, psychologie, toutes les émotions dépeintes retranscrives le côté obscure de l’homme. Aucune surprise à retrouver ici aussi ces thèmes. Toutefois, la Dark Culture a évolué et ce sont tout un tas de genres, du morbide, de l’horreur, du gore voir même de la SF qui s’ajoutent.

Commençons par exemple par les comics, avec une œuvre que tout le monde connaît : les “Tortues Ninja”. Pourquoi évoquer ces petites tortues mignonnes, parfois un peu connes en ce moment, mais que les enfants regardent le matin avant d’aller à l’école? Car, en effet, désormais le titre est bien plus connu pour ses anime, puis pour son marketing commercial auprès du public enfantin.
Crées par Kevin Eastman et Peter Laird en 1984, le comics est très sombre, violent et gore. Nous nageons en plein dans le Dark, et nous retombons dans la Dark Culture car, combien connaissent cette œuvre à son origine? La Dark Culture, c’est la connaissance au delà du voile. C’est découvrir, en frissonnant, le côté sombre de certaines œuvres. Parfois celles-ci sont très facilement reconnaissable, comme par exemple le comics “The Walking Dead“. Mais parfois, il faut creuser… Et c’est là que, Nous, Black Media, nous arrivons sur scène !!

Mais parlons à présent de la bande dessinée européenne, dite BD. Là encore, de nombreuses œuvres méconnues sont en plein dans le thème. “Deus Ex Machina“, “Les Légions de la Haine” ou encore le magnifique “Princesse Sara“, tiré du roman pour les 4 premiers volumes, mais dans un univers SteamPunk. Ce média a tendance à tomber dans désuétude mais nous ne l’oublions pas ! Car Black Media c’est le partage de la culture dark !

Enfin, en dernier l’univers des manga, sans doute le plus riche en Dark… Ceux qui ont l’habitude de ce format le savent déjà mais pour vous, qui lisez ces lignes sans connaître… Vous, vous pouvez déjà oublier vos préjugés et vos idées préconçues. Les œuvres issues du Japon pourraient presque toutes être évoquées ici-même. Le Japon, pays du passé et du futur, pays empli de contradictions, qui, tel Janus, a deux faces aussi distinctes qu’inséparables. De l’horreur, il y en a même dans des shôjo (“Diabolo“), des larmes, de la violence, du morbide et plus ! Nos dossiers pourraient fort bien transformer votre regard sur des œuvres pourtant simples… Sans oublier bien sûr celles qui nagent dedans tel que “Darwin’s Game“, “Re/Member“, …

Notre site, nos bénévoles, travaillent sur tous les supports pour vous présenter la Dark Culture dans tous ces genres. Manga, BD et comics sont des sources quasi infinies du Dark, autant pour des faits que pour des émotions, alors ayez la curiosité de nous suivre sur tous nos articles !!

Maly

Dans les jeux vidéo

Layers of fear

Layers of fear

luigi's mansion

Luigi’s mansion

La Dark Culture est un phénomène qui touche tout les domaines, et les jeux vidéo ne font pas exception. Et c’est à travers l’horreur que la Dark Culture envahie le monde des jeux vidéo. L’horreur est en effet un média qui imprègne toutes les formes de médias populaires.

Avec les jeux de tirs (FPS) et d’arène (MOBA) qui ont pris le dessus sur tout le reste, chaque jeu d’horreur soigné qui sort se retrouve acclamé par toute une ribambelle d’amateurs du genre. Que ce soit des jeux d’aventures d’action et de jeux de plates-formes, il y a une profusion de titres d’horreur merveilleusement terrifiants. Les cauchemars de Alien: Isolation, The Evil Within et Outlast, ou des poids lourds tels que Resident Evil mais aussi Silent Hill, Dead Space, Until Dawn, The Last of Us et j’en passe, sont tous des piliers du genre. Mais sur quelles fondations la Dark Culture s’est-elle posée pour envahir le monde des jeux vidéo ?

L’origine du genre “survival horror” remonte à il y a de cela 40 ans, c’est à dire au début des années 80.

En effet, les oeuvres de H. P. Lovecraft inspirent très fortement les survival horror comme avec des enquêtes ou des voyages dans les profondeurs. Le cinéma japonais est une autre grande influence, notamment grâce au théâtre classique Nô, les livres de l’écrivain japonais Edogawa Rampo mais aussi le cinéma d’horreur japonais (J-Horror). Considéré comme le pionnier des survival horror, Haunted House sur Atari 2600 et en effet un des premier jeu d’horreur paru en 1982. Il est suivi par d’autres jeux comme 3D Monster Maze (1982) sur Sinclair ZX81, The Screamer (1985) sur  NEC PC-88, Alone In The Dark (1992) sur DOS et 3DO.

En 1996 jusqu’en 2005, l’âge d’or des survival horror fait son entrée.

En effet, dès 1996 le tout premier Resident Evil de Shinji Mikami grave son nom dans l’histoire des jeux vidéos. Il est celui qui a instauré les fondations du genre, que l’ont retrouve encore aujourd’hui dans tout les jeux d’horreur. Un peu plus tard, nous avons l’apparition du très connu Silent Hill. Là où Resident Evil se focalise sur l’élément de surprise (ennemis qui apparaissent de nulle part), Silent Hill quant à lui apporte une histoire plus sinistre et une ambiance plus pesante.

Après l’an 2000, le genre survival horror s’oriente vers un modèle de jeux d’action.

Notamment grâce aux consoles de sixième générations (PS2, GameCube, Xbox). Elles permettent d’avoir une flexibilité plus accrue ( plus d’armes, de munitions, de sauvegardes etc). A partir de 2010, le genre se popularise encore plus grâce à certains des jeux tels que Outlast, Amnesia: The Dark Descent, The Evil Within et Until DawnAujourd’hui le genre continue à se développer, comme par exemple à travers le jeu Death Stranding de Hideo Kojima. Il est prévu pour le 8 novembre 2019, avec Norman Reedus dans le rôle Sam Porter Bridges et Mads Mikkelsen dans celui de Cliff.

“J’ai appris que le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de la vaincre.” – Nelson Mandela

La Dark Culture a su influencer et transcender les jeux vidéos à travers le thème de l’horreur. La peur est en effet une émotion très forte, et l’horreur sait en tirer parti en forçant le joueur à se donner du courage et à affronter l’inconnu.

Dans la musique

Dir en grey

Dir en Grey

rammstein

rammstein

La musique, d’après toutes les sources et experts, elle est à l’origine du mouvement Culture Dark. Outre tout ce qui est dit, il existe moultes possibilités et références permettant de diversifier le style. De façon mondiale, le métal et tous ses dérivés ! Heavy, Doom, Indus, Black… Sans oublier leurs variantes ! Exemple le Funeral Doom (ou Funeral Metal), qui ne semble porter de métal que le nom. Dans le genre, un groupe qui mérite d’être connu “Dark Sanctuary” (avec bien évidemment le “dark”!). Tristesse, mort, solitude, au-delà, … Un groupe à connaître, d’autant plus qu’il est français !

Outre les “classiques” genres et sous-genre du métal, il y a aussi les OVNI, par pays ou par point de culture ! Au Japon, le Visual Kei apporte de nombreuses sources d’études de la culture dark, autant pour leurs textes que pour les images qu’ils véhiculent. Mais il y a aussi le Pirate Metal ou encore le Medieval Rock/metal, qui, tout en restant dans le thème Dark, mêle Histoire et légendes.

Il pourrait s’avérer difficile de savoir de quoi parler exactement, tant le thème musical est large. Tout ne serait pas Dark Culture ? Mais pourquoi? Nous voyons Black Media comme un lieu de partage et de connaissance au sens large, sans s’imposer de limites. Nous évoquons des thèmes et, même si certains opus sortent du lot, pourquoi faudrait-il les éviter?

Malya

Urbex et paranormal

Nara dreamland

Nara dreamland

ovni

ovni

L’urbex de l’anglais urban exploration consiste à aller visiter de manière légale ou non des lieux abandonnés afin d’en photographier les lieux. De plus en plus de personnes ont cette pratique, pas souvent équipés ni avertis comme il faudrait. Hélas certains accidents peuvent arriver par manque de sécurité. Sans oublier les risques aux yeux de la loi. Ensuite tout dépend des pays, il faut bien se renseigner avant d’entreprendre quoique soit. Mais l’Urbex fait parti dans son côté post apocalyptique de la Dark Culture.

Concernant le paranormal, nous avons plusieurs articles sur le thème : notamment sur la dame blanche, et pas mal d’articles d’ufologie. Nous avons une spécialiste qui s’occupe de tout. Nous pensons encore étendre notre activité de ce côté là.

 

Sciences et insolite

méduse

Turritopsis nutricula

Sphinx

Le vrai visage du Sphinx

Entre archéologie impossible et para archéologie certaines énigmes demeurent inexpliquées, Notamment Glozel, Le véritable visage du sphinx etc. Dans la nature côté insolite il existe l’immortalité : une méduse capable de se cloner elle même et de transmettre son héritage à sa descendance, dans la fontaine de jouvance, tout est expliqué je vous invite d’ailleurs à consulter cet article.

Parmi les articles insolite qui ont eu du succès on pensera à Amythiville en effet cette maison hanté au charme colonial est en vente ! Maintenant parlons mythes et légendes avec entre autre le thème de l’Atlantide et de MU. J’ai un peu voyager et je me suis basée sur les écrits de Platon mais je dois avouer que les descriptions données dans les discours du Critias et du Timée ne corroborent pas les faits actuels. Sujet passionnant.

 

Littérature SF/Fantastique/ horreur

Edgard Allan Poe le chat noir

Le chat noir

HP Lovecraft

Cthulhu

On citera tout d’abord Stephen King car son domaine de prédilection est l’horreur. Du côté dark fanatsy on peut citer  Michael Moorcock avec sa saga sur Elric. Naturellement le précurseur du genre horrifique n’est autre qu’Edgar Allan Poe avec sa nouvelle sur le chat noir. H.P. Lovecraft a rédigé des romans et nouvelles de SF/fantastique et d’horreur. Il est devenu le maître par excellence ayant inspirés pleins de jeux video.

Parmi les auteurs de SF, on peut parler de Isaac Asimov, avec se loi sur les robots et son cycle Fondations. On peut également énumérer H.G.Wells qui a écrit la guerre des mondes et la machine à remonter le temps. Frank Herbert qui a réalisé le cycle de Dune en fait également parti. La Dark Culture regroupe ce trio de catégories littéraires.

 

Partie 2 : on réinvente le phénomène

La Dark culture est le côté sombre en chacun de nous. Chaque démon intérieur vous fie de le laisser gambader ! les démons extérieurs étant des phénomènes au cas par cas, vous ne pouvez échapper à votre instinct. L’issue d’un long labyrinthe correspond à votre capacité à le combattre, soyez courageux, brefs et surtout une dalle de béton face à leurs attaques ! La Dark culture se retrouve partout où il fait sombre, à l’écoute d’une musique, sur le papier d’une lecture, à l’écran perdu cathodique abîmé, dans votre jeunesse, dans votre vie et même dans votre vieillesse. Au banc d’une ancienne console de jeux etc. Dans les évènements inexplicables dont vous pouvez être le témoin nous sommes la vaisseau d’information. Voyagez, expérimentez, voyez ce que nous voyons : le futur en mal d’un passé trop lourd. Mille contes, légendes et mythes existent depuis l’aube des temps humains.
black media logo
Aujourd’hui nous voulons redéfinir le terme “Dark Culture” connu en Europe (Allemagne, Royaume Uni, Espagne, Italie …) mais pas en France ! Nous pensons que le terme de Dark Culture est faussement utilisé pour un public musical de niche. Alors que certains genres sont déjà profondément ancrés dans la culture Geek, nous souhaitons dès à présent ouvrir le “côté obscur de la force” au Grand public.
Notre mission principale étant de vous proposer un contenu nouveau et des expériences uniques avec l’ère du temps. Nous avons pu constater que le genre survival horror est en train de se populariser avec la récente sortie de Resident Evil 2 Remake. Naturellement nous pensons qu’il y en aura pour tous les goûts, tous les âges. Puisque notre manière d’approcher la Dark Culture est liée à tous les domaines touchant l’Art.
Nous savons pour a pour vocation de promouvoir la culture “dark” pour adulte et adolescents, dans les thèmes horreur, fantastique, SF et Dark fantasy. 360° d’actualités, un panorama de test et de critique, et un encadrement de mythes autour du 7e Art.
Notre objectif : faire découvrir la Dark Culture au Grand public comme un phénomène banalisé qui ne soit plus underground, marginalisé.

 

Conclusion

Twitter : https://twitter.com/BlackMediaFR1?lang=fr
Facebook : https://www.facebook.com/BlackMediaFR/
YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCoqmrFgvJqFkPIX2l6Zwjuw?view_as=subscriber
Twich : https://www.twitch.tv/blackmediaofficiel
Instagram : blackmediafr
Steam : BlackMedia FR

About author
Claire Gozen

Claire Gozen

Passionnée par l’horreur depuis l’enfance, j’ai vu mon premier film très - trop ?- jeune. Que ce soit au premier ou second degré, mon amour pour "le côté obscur" s’est étendu progressivement aux jeux vidéos (Resident Evil, Silent Hill...), aux atmosphères post-apocalyptiques ou glauques (l'incontournable HP Lovecraft) ou encore aux jeux de plateau (Les demeures de l'épouvante...). Je satisfais mes envies créatrices via la photographie Urbex, le dessin, et - accessoirement - par une dévotion totale à l'écriture d'articles sur votre site de Dark Culture préféré ! Artiste Ouverte sur le monde

Your email address will not be published. Required fields are marked *