50 views
0

Depuis le kickstarter sur les 9887 euro engagés, pas moins de €15 429 ont étés récoltés.  Nous sommes restent ce post en raison des scènes du trailer contenant de la violence explicite comme le sexe et violence. Nous ne comprenons pas pourquoi la vidéo sur YouTube n’est pas soumise à une limite d’âge. Lust From Beyond requel de Lust for darkness reprend les thèmes de l’occulte, du sang et de la luxure.

lust from beyondExtraits de Steam :

Un manoir victorien. Un culte vénérant une divinité érotique d’un autre monde. Parmi tout ça, toi. Explorez un monde inspiré des œuvres de Lovecraft, Giger et Beksiński. Voyez par vous-même qu’il n’y a pas de limites à l’extase noire.

Ictor Holloway, un antiquaire, est tourmenté par les visions d’une terre sinistre, pleine de luxure et de douleur. Pour en connaître les secrets, il rejoint le Culte de l’Ecstasy, dont les membres semblent connaître les réponses à ses questions troublantes.
Victor apprend la vie du culte de l’intérieur, se perdant dans ses coutumes blasphématoires et sexuelles. Les plaisirs de ce monde ne sont bientôt plus suffisants. Les sectateurs , suivant les visions de Victor, tentent d’entrer dans Lusst’ghaa – le pays de l’extase au-delà des frontières de notre réalité.

masque fémininLust from Beyond est une horreur psychologique aux thèmes occultes et érotiques. Les créateurs du jeu sont Movie Games Lunarium, développeurs de Lust for Darkness – le jeu qui a prouvé qu’il est possible de créer une liaison entre l’érotisme et l’horreur. Aujourd’hui, grâce à l’expérience acquise dans la production précédente, Movie Games Lunarium revient avec Lust from Beyond, ouvrant la porte à un monde réaliste rempli de désir, de fascination et de peur.

Lust for Beyond n’as pas encore de date de sortie et est encoure de développement

About author
Claire Gozen

Claire Gozen

Passionnée par l’horreur depuis l’enfance, j’ai vu mon premier film très - trop ?- jeune. Que ce soit au premier ou second degré, mon amour pour "le côté obscur" s’est étendu progressivement aux jeux vidéos (Resident Evil, Silent Hill...), aux atmosphères post-apocalyptiques ou glauques (l'incontournable HP Lovecraft) ou encore aux jeux de plateau (Les demeures de l'épouvante...). Je satisfais mes envies créatrices via la photographie Urbex, le dessin, et - accessoirement - par une dévotion totale à l'écriture d'articles sur votre site de Dark Culture préféré ! Artiste Ouverte sur le monde

Your email address will not be published. Required fields are marked *