35 views
0

On vous a brièvement énoncé le jeu P.T. (Playable teaser ou démo promotionnelle ) de Kojima et Del Toro dans notre article sur Visage d’hier. Mais que vaut-il 5 ans après sa sortie ?

Révélé à la Gamescom 2014, P.T. était disponible immédiatement dès son annonce sur le Playstation store. Dans une interview de Hideo Kojima, celui-ci à annoncé qu’il faudra au moins une semaine avant que la cinématique secrète ne soit découverte. C’était sous-estimer la ferveur des fans de jeux d’horreur. En effet, quelques heures après la sortie de la démo, un streamer débloqua la cinématique secrète qui a révélé que la démo était une promotion pour Silent Hills.  La nouvelle à été plus que bien accueillie par les fans de la célèbre franchise. Mais la plus grosse surprise était que le protagoniste principal n’était autre que Norman Reedus (ci-dessous) de la série The Walking Dead.

Contrairement à beaucoup d’autres titres d’horreur, P.T. n’a pas donner beaucoup d’indications quant à la possibilité d’un événement soudain. La tension et la crainte sont construites dans son atmosphère, avec une structure linéaire trompeuse pour éloigner le joueur des changements environnementaux. Certains changements auditifs et visuels du jeu se produisent soudainement et mettent en scène des séquences discordantes et perturbantes. L’utilisation magistrale de phénomènes surnaturels par P.T. crée un air incertain pour l’environnement, laissant une tension persistante et obsédante pendant que les joueurs avancent. Le cauchemar s’intensifie au fur et à mesure que vous avancez dans le jeu.

P.T. à été pensé et conçu de façon à ressembler au maximum à un jeu d’horreur indépendant. Passer de la troisième à la première personne était la première étape. Kojima étant très inspiré par les films d’Alfred Hitchcock, il porte une attention très particulière aux détails. Et les détails, c’est ce que Silent Hill avait le plus besoin. P.T. était aussi imprévisible et détaillé que l’on se demandait si c’était un film ou jeu . Et des films, Kojima en a vu beaucoup.

Grand fana de films américains, il s’associe avec le réalisateur et producteur Guillermo Del Toro. Et cette association porte ses fruits. En effet, les fantômes que l’on retrouve dans P.T. sont très ressemblant aux fantômes dans les films d’horreur américains. Mais ce n’est pas tout, l’environnement et la façon dans les éléments scénaristiques sont présentés nous montre clairement la touche de Del Toro. Les deux amis travaillent encore aujourd’hui sur le très attendu Death Stranding prévu pour le 8 novembre 2019, avec encore une fois Norman Reedus dans le rôle Sam Porter Bridges et Mads Mikkelsen dans celui de Cliff.

A gauche Guillermo Del Toro, au centre Norman Reedus et à droite Hideo Kojima

P.T. est un travail d’horreur extraordinaire. En septembre 2014, Sony a annoncé lors de sa conférence de presse que P.T. a été téléchargé plus d’un million de fois le mois suivant sa sortie. De plus, ce jeu a reçu d’excellents classements et retours dans la presse spécialisée vidéo ludique. Depuis sa sortie, d’autres jeux rendent hommage à la nature surréaliste et effrayante de l’environnement de P.T. Et même s’il est facile de s’attarder et d’être contrarié par le retrait de P.T. et l’annulation de Silent Hills, on ose espérer la sortie d’un jeu similaire. Pour les fans de Silent Hill, rendez-vous le 8 novembre 2019 afin de plonger dans l’univers de Death Stranding !

Source : Bloody Disgusting

About author
Avatar

Zephyr

Zephyr. Tel était le nom du guerrier PCiste. Agile du clavier comme de la manette, il passe son temps à combattre dans un vaste et somptueux univers : "video games".

Your email address will not be published. Required fields are marked *