139 views
0

apocalyptiqueNotre civilisation voir notre espèce peut-elle donc disparaître ? Ce sont les rapports de débats de divers scientifiques sur un scénario post apocalyptique. Les précédentes extinctions ont décimées jusqu’à 75 % et 95 % des espèces vivantes sur Terre sur des causes variées. « Lors des cinq précédentes extinctions de masse, on a perdu 75 % des espèces », explique Robert Watson, responsable du groupe d’experts de l’ONU sur la biodiversité (IPBES).

On ne compte plus les sonnettes d’alarmes lancées sur une mise en scène post apocalyptique, notre civilisation devrait disparaître dans quelques centaines d’années seulement. Le confort humain (emplois, produits de grande consommation, braconnage etc.) fait disparaître des espèces raréfie les ressources, modifie le climat et bouleverse la chaîne alimentaire. Par ailleurs la croissance phénoménale des naissances dans le monde par rapport au taux de décès est disproportionnée. Revenons sur ce qui a détruit jusqu’à 75 % des espèces dans l’histoire géologique. Vous verrez par ailleurs que les scénarios catastrophes sont à fait en corrélation avec notre civilisation.

Période glaciaire de l’Ordovicien

ApocalyptiqueQuand : il y a environ 445 millions d’années.
Taux de disparitions des espèces : 60 à 70 %.
Cause probable : période glaciaire courte mais intense.

A cette époque la vie s’était surtout développée dans les eaux. Dans ce cas précis les amas de glace qui se formés rapidement a provoqué une baisse fondamentale du niveau de la mer et des océans. C’est ainsi que la période glaciaire a commencée tuant toute vie sous marine comme les éponges les algues et autres coquillages et céphalopodes avec des poissons sans mâchoire nommés  ostracodermes.

Épuisement de l’oxygène dans les océans du dévonien

apocalyptiqueQuand ? : il y a environ 360 à 375 millions d’années.
Taux de disparitions des espèces : jusqu’à 75 %.
Cause probable : épuisement de l’oxygène dans les océans.

Environnement principalement sous marin avec quelques plantes terrestres, les océans ont vu leur taux d’oxygène réduit drastiquement (anoxie) Les causes sont sujet à théories diverses en passant par l’impact d’un astéroïde ou encore un bouleversement du climat. Ou encore la prolifération des êtres vivants terrestres ayant provoqué la fameuse anoxie . Les conséquences imputable à cette extinction est arrivé sur la disparation des trilobites arthropodes dans les abysses.

 

Activité volcanique et chutes d’astéroïdes du Permien

PermienQuand ? : il y a environ 252 millions d’années.
Taux de disparitions des espèces : 95 %.
Causes probables : impacts d’astéroïdes, activité volcanique.

Voilà un scénario catastrophique de grande ampleur quand les astéroïdes tombent sur Terre provoquant ras- de – marées et bouleversant l’activité de la tectonique des plaques, et que et ayant pour conséquence une hyperactivité 95 % des espèces ont disparus, surtout des insectes, des trilobites (qui avaient survécu en partie aux deux précédentes extinctions), des requins, des poissons osseux, les Moschops et certains herbivores de taille conséquente.

 

Multiples causes de l’extinction du Trias

TriasQuand ? : il y a environ 200 millions d’années.
Taux de disparitions des espèces : 70 à 80 %.
Causes probables : multiples, toujours en débat.

Les théories sur les causes de cette extinction massive sont multiples :

– éruptions au moment du morcellement du dernier supercontinent la Pangée, s’accompagnant d’un énorme réchauffement climatique avec la diffusion du dioxyde de carbone dans l’atmosphère.

– On évoque également des astéroïdes mais aucun cratère n’a été encore trouvé à ce jour. Le fait est que dans le Trias, la plupart des archosauriens les ancêtres des dinosaures et les gros amphibiens ont disparus.

 

Impact d’un Astéroïde du Crétacé

CrétacéQuand ? : il y a environ 66 millions d’années.
Taux de disparitions des espèces : 75 %.
Cause probable : impact d’un astéroïde.

L’extinction massive la plus connue de l’histoire des temps géologiques : on sait aujourd’hui qu’un astéroïde a impacté la péninsule mexicaine du Yucatan provoquant l’extinction de 75 % des espèces, dont les dinosaures non aviaires tels les Tyrannosaures et tricératops. Par contre les petits mammifères, les tortues, crocodiles, les grenouilles et les oiseaux ont survécu tout comme donc la vie dans les océans tels les requins, les étoiles de mer ou encore les oursins.

Conclusion

extinctions massivesTout comme les Empires naissent puis passent leur apogée et disparaissent, ici on ne parle de la théorie de l’effondrement mais bien d’une possible sixième extinction de masse. On se croit à l’abri avec des constructions de sous terrains mais imaginez que vous en soyez en sécurité nulle part. N’hésitez pas à consulter la partie “parlons sciences” du muséum d’histoire naturelle de Toulouse.

La Terre s’est formée au début avec des amas d’autres planètes elles même en formation. Les météorites ont apportées l’eau par des pluies de météorites étalées sur des millions d’années ce qui a conduit à la formations des océans. Mais pour créer la vie, en vérité plusieurs théories plus ou moins actuelles, prétendent que l’on viendrait de Mars par l’arrivée des acides aminées.

La lignée des singes dans l’ère des mammifères, a conduit à l’apparition des homo sapiens qui seront fort probablement responsables de la sixième grande extinction massive. Il suffit de repérer l’augmentation du nombres de catastrophes naturelles  dans le monde et en tirer des leçons, combien de rapports alarmants sur le plastique dans les océans, sur la fonte des glaces …

 

Source : Futura Planète

About author
blackmedia

blackmedia

Passionnée par l’horreur depuis l’enfance, j’ai vu mon premier film très - trop ?- jeune. Que ce soit au premier ou second degré, mon amour pour "le côté obscur" s’est étendu progressivement aux jeux vidéos (Resident Evil, Silent Hill...), aux atmosphères post-apocalyptiques ou glauques (l'incontournable HP Lovecraft) ou encore aux jeux de plateau (Les demeures de l'épouvante...). Je satisfais mes envies créatrices via la photographie Urbex, le dessin, et - accessoirement - par une dévotion totale à l'écriture d'articles sur votre site de Dark Culture préféré ! Artiste Ouverte sur le monde

Your email address will not be published. Required fields are marked *