51 views
0

Resident evil 3Depuis le site officiel RESHDP, Resident Evil 3 : Nemesis sorti le 22 septembre 1999 sur plusieurs plateformes de retrogaming ou rétrocompatibles, s’affiche maintenant avec de nouveaux graphismes  d’une qualité HD digne d’un remaster HD. La rumeur du remake court toujours car Capcom n’est pas fermé face à une demande réelle et forte.

Ce que le mode change

Rappelons que le titre a été porté d’abord sur Playstation fin 1999 puis sur PC et Dreamcast courant 2000 pour finir sur Game Cube en 2003. Rappelons également que Resident Evil 3 : Nemesis se déroule peu de temps après le second opus. Le gameplay basé sur celui de la GameCube, impose un nouveau filtrage des graphismes grâce à l’émulateur Dolphin qui est indispensable pour le mod.  En regardant de plus donc le pack est largement rentable visuellement, et apporte des améliorations non négligeables de la version PC classique vers la version qui utilise le mod.

Le fonctionnement du mod

Resident evil 3Il est possible à tout moment de désactiver le mod ou de le réactiver, ce qui vous donne un aperçu direct des deux potentialités. Depuis le site officiel vous pouvez observer les différences évidentes entre les deux versions : l’une flou et pixelisée, l’autre propre en HD et nette. Notez que le site web propose par ailleurs des versions refaites de Resident Evil 1 et 2 de leur version d’origine.

Le Remake de Resident Evil 3 : Nemesis a encore de belles années devant lui car Capcom n’a rien présenté à la conférence de l’E3 2019. Dans les versions rééditées sur PSN via la Playstation 3, rien n’a été modifié depuis la version d’origine.

 

 

Source : Rely on horror

About author
Claire Gozen

Claire Gozen

Passionnée par l’horreur depuis l’enfance, j’ai vu mon premier film très - trop ?- jeune. Que ce soit au premier ou second degré, mon amour pour "le côté obscur" s’est étendu progressivement aux jeux vidéos (Resident Evil, Silent Hill...), aux atmosphères post-apocalyptiques ou glauques (l'incontournable HP Lovecraft) ou encore aux jeux de plateau (Les demeures de l'épouvante...). Je satisfais mes envies créatrices via la photographie Urbex, le dessin, et - accessoirement - par une dévotion totale à l'écriture d'articles sur votre site de Dark Culture préféré ! Artiste Ouverte sur le monde

Your email address will not be published. Required fields are marked *