63 views
0

Paranormal activity infliction daible

Infliction  est un jeu d’horreur psychologique et paranormal développé par le studio indépendant Caustic Reality et édité par Blowfish Studios, sorti le 18 octobre 2018 sur Steam.  Vivez le cauchemar dans une expédition horrifique n’importe où car vous n’êtes en sécurité nulle part. C’est à vous de trouver les indices pour mener à bien votre enquêtes au cœur des ténèbres. Infliction a reçu trois récompenses dont l’Australian Games Awards, PAX 2018 indies showcase et Player2.net.au comme jeu de l’année. Cet FPS vous fera explorer les abysses ds banlieues et votre route sera jonchées de lettres, journaux ou autre à lire. Infliction qui n’est sans rappeler Silent Hill PT  est bourré de références comme par exemple It, X-Files ou encore des jeux NES puisque l’histoire se déroule en 1990. Petit point de démarrage de ce Silent Hill PT like : il se joue en clavier qwerty même si la version française est disponible via le menu. Infliction va bientôt paraître sur Xbox One, sur Playstation 4 et sur Nintendo Switch. Alors est-ce que vous entendez hurler le diable ?

Infliction, un Silent Hill PT like bourré de références

Inflcition

X-Files

Le jeu dès le commencement quand vous vous rendez chez vous alors que votre épouse est coincée à l’aéroport et que vous devez retrouver les billets d’avion dans votre maison, vous trimballer dans un univers rempli de références. Suivant les pièces que vous regardez vous allez vous face à des easter egg. En passant par l’enregistrement d’X-Files ou encore IT de Stephen King ou encore avec des jeux NES comme Mass Effect et Dunk hunt, biohazard, Silent hill 4 etc. A la sauce paranormal activity vous êtes dans une demeure enfermé à l’intérieur et vous ne pouvez donc pas sortir. Au début par exemple premier fait paranormal : Qui a allumer la télévision ? De part sa réalisation graphique proche de la réalité sur tous les éléments du décor et dans l’interaction avec les objets, les développeurs ont vraiment exceller dans l’édification ornementale.

Les nombreuses références appartiennent aux années 90,  d’ailleurs vous tombez à un moment sur la véritable de quand se déroule le jeu à savoir en 1999. En clair petite répétition mais interactivement avec les items vidéoludiques et cinématographies est un pure moment de bonheur dans votre exploration.  Notez également que la découverte d’objets peuvent vous débloquer des souvenirs qui se retrouvent dans l’interface.

 

Il faut crier comme le diable pour être entendu au paradis

infliction

symbole du satanisme

L’atmosphère glaçante en générale s’englobe avec le design audio offrant un rythme efficace tout comme dans “Visage” ou dans “Layers of Fear” ou encore “The Dark Occult”. Les moments où l’esprit qui vous poursuit apparaît tous les décors sont transformés tels l’apparition de la faucheuse dans Silent Hill. Une sorte mécanisme qui mélange les mondes qui se touchent entre la réalité et le mal. Des évènements vous amène progressivement avec notamment la présence de bruits étranges, des chuchotements, des lumières qui ne s’allument pas ou par exemple le fait que certaines portes soient verrouillées dans votre propre habitat.

Ce qui représente pour vous une bonne dose d’adrénaline, c’est l’excellence de son aspect diabolique et horrifique. L’ambiance qui pèse sur le joueur et le fait que ce soit le premier titre du studio indépendant en font un chef d’œuvre qui s’installe dans les jeux cultes. Ce jeu est à la fois un mélange de références diverses très appréciables et une source de peur et d’angoisses inéluctables.

 

La colère de Dieu

Infliction

Sacrifice

Parmi les points faibles du titre on remarquera parfois certains bugs qui forcent le redémarrage du jeu. Malgré une prise en main qwerty facile, et même si les temps de chargement sont correctes, on remarquera tout de même une durée de vie limitée : le jeu donne envie d’aller plus loin et surtout de continuer l’aventure même si l’issue est non élucidée. Nous rappelons l’inclination vers le Necronomicon de H.P. Lovecraft, qui révèle des démons peut être anciens. A votre poursuite ils se baladent et apparaissent au gré du temps de manière à chaque fois plus forte.

Cependant malgré quelques points qui fâchent ce jeu est une réussite dans son ensemble et plaira à tous les amateurs du genre Silent Hill PT like : nous sommes en pleins dans la vogue des Silent Hill PT like.

 

Le spectre, votre poursuivant (mise à jour 04/08/19)

occultismePour éviter le spectre qui apparaît quand vous êtes dans l’obscurité, vous pouvez par moment, tout dépend de votre localisation, vous cacher par exemple sous un lit.  Hélas il est souvent inévitable ce qui va augmenter votre peur car il est présent où vous êtes et peut se manifester de plusieurs manières possibles que ce soit des chuchotements derrière votre dos ou alors des appels téléphoniques étranges, mais il reste principalement dans le noir. En avançant dans la partie vous allez récupérer un polaroid qui va vous permettre de déceler ce que votre œil est incapable de voir. On peut presque dire alors que Infliction est le fils spirituel de “Fatal frame”.

L’histoire à la manière d’un thriller horrifique est tellement bien ficelée que vous vous demander quelle est votre implication dans la partie et que vous veut l’esprit malfaisant qui vous poursuit : quelle est votre rôle dans toute cette histoire occulte tâchée de sang humain. 

 

 

Conclusion en cage

photoLa direction artistique est un pari réussi par Caustic Reality avec une œuvre horrifique effrayante et efficace. Pas du tout contemplatif comme “Layers of Fear 2” vous avez ici avec des phases où le joueur subit l’action et n’a pas d’autre choix que de fuir. Par ailleurs si vous ne savez quoi faire le soir d’ Halloween voilà un titre qui vous mettra, si vous jouez dans le noir total, dans une ambiance à couper le souffle.

C’est avec un immense plaisir que notons ce jeu 8.5/10 et que nous vous le recommandons chaudement ! La rapport qualité /prix en vaut la chandelle. Vous pouvez cependant patienter si une mise à jour corrige les bugs mais à notre humble avis il serait dommage de ne pas ouvrir cette boite aux multiples chocolats dont le goût est inoubliable. 

 

8.5

Author's rating

Overall rating

Ambiance
10.0
Graphismes
8.0
Histoire
8.0
Difficulté
9.0
État Global
8.5
The good
  • Graphismes corrects
  • Clavier Qwerty mais prise en main facile
  • Des Références au Necronomicon (H.P. Lovecraft)
  • Bourré de clins d’œil à la pop culture
  • Histoire prenante et horrifique
  • un PT like
  • les procédés de peur réalistes
  • Atmosphère audio saisissante
The bad
  • Les sauvegardes sont automatiques
  • Durée de vie très limitée
  • La présence de bugs qui mène à un reboot du jeu
  • Une affaire non élucidée
About author
blackmedia

blackmedia

Passionnée par l’horreur depuis l’enfance, j’ai vu mon premier film très - trop ?- jeune. Que ce soit au premier ou second degré, mon amour pour "le côté obscur" s’est étendu progressivement aux jeux vidéos (Resident Evil, Silent Hill...), aux atmosphères post-apocalyptiques ou glauques (l'incontournable HP Lovecraft) ou encore aux jeux de plateau (Les demeures de l'épouvante...). Je satisfais mes envies créatrices via la photographie Urbex, le dessin, et - accessoirement - par une dévotion totale à l'écriture d'articles sur votre site de Dark Culture préféré ! Artiste Ouverte sur le monde

Your email address will not be published. Required fields are marked *