29 views
0

test

White Day A Labyrinth Named School, est un jeu d’horreur à la première personne développé et publié initialement par le studio coréen  Sonnori en 2001 pour PC ! Par la suite le jeu aura le droit à une refonte en 2015 par le studio ROI Games pour être diffusé sur Mobile puis sur PlayStation 4 en 2017 . Il faut aussi savoir qu’avant son arrivée sur les Mobiles, la version PC du jeu était exclusive à la Corée du Sud, ce qui n’empêcha pas les curieux de le télécharger et le cracker afin de pouvoir en bénéficier jusqu’en 2017 !

Mais de quoi ça parle ?

Vous êtes donc Lee Hui-min, un jeune garçon fraîchement intégré au lycée Yeondu qui tombe “amoureux” d’une jeune demoiselle du nom de So-yeong . Cette charmante demoiselle ayant donc tapé dans l’œil de notre protagoniste, celui-ci se dit qu’il serait intéressant comme idée, de rendre une visite nocturne à l’élu de son cœur dans leur lycée afin de lui offrir un cadeau ( c’est vrai qu’on fait ça tous les jours ) !

Malheureusement pour lui et pour d’autres charmantes demoiselles qu’il rencontre au cours de sa visite nocturne du lycée, ils se retrouvent tous enfermé dans le lycée en proie aux gentils gardiens de l’établissement tentant de vous indiquer  la sortie à grand coup de batte dans la trogne ! À ces charmants gentlemans, de charmants esprits malveillants se feront une joie de vous initier aux joies du “Jumpscare” ! Car oui, c’est moins marrant de visiter un lycée de nuit, si une gourde ne s’est pas au préalable amusée à convoquer les esprits pour une raison personnelle !

 

 

Il vous faudra donc résoudre des énigmes (certaines simples et d’autres beaucoup moins) et orienter vos choix afin de sortir de ce lycée en réglant ce problème paranormal, tout en tentant de sauver les différents protagonistes que vous rencontrerez ainsi que votre peau !

En gros qu’est-ce que ça vaut ?

Comme je l’ai expliqué plus haut, White Day est un jeu sorti uniquement sur PC en Corée du Sud en 2001 et le test se base sur la version PlayStation 4 du jeu sorti en août 2017 !

Comme vous pourrez le constater, il y a eu un certain travail afin d’apporter un rafraîchissement bien mérité, mais il faut l’admettre le jeu reste en retard par rapport à ce dont est capable la PlayStation 4 dans ses beaux jours. Si l’on passe outre l’aspect graphique dépassé du soft, celui-ci bénéficie tout de même d’une ambiance sonore des plus sympathiques et minimalistes. La musique du menu du jeu met bien dans le bain, tout comme les combats de “Boss” ! A priori le reste du jeu reste majoritairement silencieux afin de garder un aspect réaliste et surtout pour mieux apprécier le tintement des clés des gardiens (qui seront votre meilleur atout pour situer les charmants personnages ambitieux de faire des “home run” avec la tête des étudiants !) ainsi que le bruit des esprits qui se feront un malin plaisir de venir vous faire un petit coucou !

En effet, lors de votre tentative de fuite, vous devrez résoudre de nombreuses énigmes afin de pouvoir avancer. Mais vous serez gêné par les gardiens qui veillent sur leur fief tels des dragons sur leurs trésors ! Donc abandonnez tout espoir vous qui pénétrez en ce lieu et attendez-vous à devoir passer votre temps à marcher accroupi, dans le noir. Et oui le briquet qui vous sert à vous éclairer est facilement repérable par les bougres! Attention au moindre bruit que vous émettrez ceux-ci vous entendront, entraînerant une course pour votre survie !

Difficulté :

Le jeu se déroule en cinq chapitres dans lesquels vous découvrirez des documents et objets. Ils vous permettront d’en apprendre plus sur les mystères entourant le lycée.

  • très facile (pour ceux qui veulent profiter d’une histoire sans embûches),
  • facile (moins de suspense, mais une partie plus facile),
  • normal ( un niveau de difficulté bien équilibré),
  • difficile ( Suspense plus intense pour une partie plus difficile),
  • infernal (surpassez-vous lors d’une partie aussi ardue qu’horrifique )

Concernant la difficulté, à partir du mode difficile, il est bon de savoir que la sauvegarde nécessitera des marqueurs à utiliser assez prudemment. Et il n’existe pas moins de dix fins au jeu! Car pour l’obtention du platine  le jeu doit être effectué dans chaque niveau de difficulté ! Par ailleurs, je tiens tout de même à être honnête avec vous… Malgré mes trois parties sur le jeu, je n’ai toujours pas réussi à accéder au labyrinthe !

Acheter ou ne pas acheter ? That’s the question !

Pour conclure, White Day : Labyrinth Named School est un jeu qui ne date pas d’hier cela vous l’aurez compris. Mais il n’empêche pas que le travail apporté afin de le rendre accessible en Amérique ainsi qu’en Europe est suffisant… Mis à part le retard technique ainsi que les lourdeurs du gameplay ! Le scénario est sympathique, l’ambiance sonore est plus que crédible et les personnages sont attachants pour la plupart. De plus, les gardiens remplissent parfaitement leurs rôles de casse pied de service ! Vous aurez probablement la frustration de finir le jeu sans avoir vu le labyrinthe selon vos choix lors de votre partie. Toutefois ceci vous obligera à recommencer le jeu à de nombreuses reprises, chose non-négative. C’est donc pour toutes ces raisons, que je vous conseille fortement ce jeu ! De plus un second opus de White Day est en cours de création! Espérons que des nouvelles à ce sujet arrivent assez rapidement et que celui-ci comblera les défauts du premier. Nous aurions enfin un jeu d’horreur indispensable !

7.5

Author's rating

Overall rating

Graphismes
6.5
Gameplay
5.0
Bande Son
5.0
Scénario
7.0
Note Globale
7.5
The good
  • Graphismes améliorés par rapport à la version d'origine
  • Histoire sympathique
  • Ambiance oppressante
  • Difficulté bien dosée jusqu'en normal
  • Les voix Coréennes
The bad
  • Le gardien en Ultra Instinct en mode infernal
  • Graphiquement datée
  • Contrôles rigide
About author
Avatar

Barumonk

Rédacteur de Gamer's Ration Mag et partenaire récent de Black Media j'espère répondre aux besoins de mes supérieurs et remercie Claire Gozen de m'accueillir au sein de l'aventure Black Media ! Je joue sur tous les supports ( PS4 pro,Xbox one X et Switch) pour moi la guerre des consoles c'est une sacré connerie. Je suis un gros fan de Kingdom Hearts, Yakuza,Final Fantasy, Résident Evil, Halo, Gears of War, Fable , God of War ( bref je vais pas tous les faire non plus j'en aime tellement ! Je suis aussi un gros consommateurs de mangas et d'animation japonaise ( Berserk, Naruto, One piece, Sun Ken Rock, Gantz, Battle Royal et j'en passe XD)! Enfin bon je compte sur vous pour votre soutien ! Soyez doux avec moi!

Your email address will not be published. Required fields are marked *